Deux mains tenant une petite maison en bois, sur fond de monnaiess
Source : Shutterstock

Ton chez-toi, trop cher ?

Se loger revient cher au Luxembourg. Rester éternellement chez ses parents ne semble pas la solution adéquate. Il y a des moyens de réduire les coûts.

04/02/2020

Les aides au logement

Ton premier logement va probablement être un logement locatif. Comme les loyers sont élevés l’Etat a prévu des aides. Cependant tu dois remplir plusieurs conditions. Et il te faut de la patience pour remplir les formulaires.

Subvention de loyer

Tu peux demander une subvention de loyer, qui peut s’élever jusqu’à 300 euros par mois.

Les conditions :

  • être majeur*e
  • il s’agit de ta résidence principale et le logement se situe au Luxembourg
  • ne pas être propriétaire
  • avoir un revenu modeste
  • le loyer dépasse 25% du salaire
  • il s’agit d’une location privée
  • au moment de la demande disposer d’un revenu régulier depuis 3 mois

 

Le portail Guichet.lu te propose un simulateur, à l’aide duquel tu peux faire des estimations sur les subventions.

Aide au financement de la garantie locative

La garantie locative peut être un obstacle lors de la location d’un logement.

Selon la loi, les garanties locatives ne doivent pas dépasser 3 loyers. Mais 3 mois de loyers revient à une somme importante!

Pour recevoir l’aide au financement de la garantie locative, tu dois remplir plus ou moins les mêmes  conditions que pour la subvention de loyer. En plus, ton revenu net doit être en-dessous de 2.972,56 euros. Ce montant augmente si tu vis en couple ou si tu as des enfants. Tu peux consulter les seuils en ligne.

Si tu remplis les conditions, le Ministère du logement te prête un certain montant. A condition que le loyer ne dépasse pas 40% du revenu. Tu es censé rembourser l’aide sans intérêts pendant au maximum 3 ans.

En plus du formulaire de demande, tu dois préparer des pièces justificatives pour compléter ton dossier. Tous les formulaires sont à envoyer ou à déposer au Guichet unique des aides au logement. 

Logements à prix modéré

Les prix exorbitants sur le marché immobilier appellent de plus en plus pour des logements subventionnés à prix modéré. Trois services proposent ce genre de logement, mais attention, les listes d’attentes sont longues.

  • Le Fonds pour le développement du logement et de l’habitat est un promoteur public en charge de la location de logements sociaux aux ménages à revenus modestes, de la vente de logements à prix abordable, et de la construction de logements sur l’ensemble du territoire.
  • La Société nationale des habitations à bon marché agit comme promoteur social spécialisé dans la construction de maisons unifamiliales et d’immeubles à appartements pour des personnes à revenu modeste.
  • L’Agence immobilière sociale et la Wunnéngshëllef  mettent des logements à loyer réduit à disposition de personnes à revenu modeste. Il s’agit toujours d’une mesure temporaire et transitoire ! Pour y introduire une demande, il faut passer par un service social. Tu peux contacter l’administration de ta commune pour les coordonnées du service social.
  • Le Service des aides au logement renseigne sur les aides au logement et l’habitat en général : la construction ou l’acquisition d’un logement, les travaux d’aménagement, les primes énergétiques, le logement durable, la fiscalité, le bail à loyer, … Le montant des subventions est toujours fixé en fonction des revenus et de la composition du ménage.

La foire Semaine nationale du logement en automne est une bonne occasion pour s’informer en matière de logement.

Est-ce que cet article a été utile ?

Autres articles