teenager triste
Source : iStock

Tu as le droit d’être frustré*e ou triste …

06/04/2020

Nous nous retrouvons tous dans une situation exceptionnelle. Le confinement et le distancing, c’est du jamais vu pour tout le monde. Raison de plus pour être patient*e avec toi-même et les autres.

Les émotions fortes sont plus que normales dans cette situation et il faut les vivre. Tu peux te permettre d’être triste et en colère. Tu en as le droit !

Ensuite tu peux essayer de te concentrer sur des choses et des sentiments positifs. Mais sois patient*e avec toi-même. Parfois il faut plusieurs essais.

Tu n’as strictement rien fait de productif de ta journée ? Tu n’as même pas réussi à ranger ta chambre ? Ce n’est pas grave. Il y a des jours comme ça. D’autres, des meilleurs, suivront.

Les disputes se suivent avec tes proches ? Sois patient*e, aussi avec les autres. Surtout dans la situation actuelle, nous sommes tous en état d’exception, tes parents de même. Et nous réagissons tous plus violemment et plus vite. Essaie de prendre du recul, dès que tu sens que tes émotions risquent de déborder. Dans un état d’esprit calme, il est plus facile de discuter des désaccords.

Ce qui peut t’aider :

  • Essaie d’intégrer une routine. Habille-toi le matin et prépare un planning pour ta journée. Rythmer la journée peut aider à vivre un quotidien équilibré en temps de confinement. Au début, il était peut-être agréable de passer toute la journée en pyjama, mais à la longue, un peu de vie quotidienne peut te faire du bien. Prévois par exemple un moment pour faire de l’exercice, un autre pour lire…

Le weekend devrait se différencier du reste de la semaine : prépare par exemple un brunch ou fais une activité que tu ne fais pas en semaine.

  • Prévois des moments sans écrans. Cela peut aider à libérer l’esprit et de changer de pensées.
  • Fais des choses qui te font du bien : qu’est-ce qui te procure du plaisir ? La musique, le sport, être créatif…
  • Exprime tes émotions et partage-les avec un ami ou une amie, ou avec un proche. Il y a aussi des services d’écoute et de conseil professionnels.

Ce guide pratique peut t’aider à trouver un sens à tes impressions et tes émotions.

Notre article t’informe sur les services ouverts pendant le confinement : Tu n’es pas seul*e

Urgent ? Le Kanner-Jugendtelefon pour enfants et ados : tél. 116111

Est-ce que cet article a été utile ?

Autres articles