Smartphone qui montre les icones des réseaux sociaux
Source : Pixabay

« Snap, Insta & Co. » – tous accros aux réseaux sociaux?

Les réseaux sociaux sont amusants et pratiques – peu importe si c’est pour partager des memes, des photos, des vidéos ou des messages. Toutefois, l’usage croissant de ces plateformes entraîne une certaine inquiétude. Il est même sujet d’« addiction » aux réseaux sociaux.

05/02/2020

91 % des jeunes entre 12 et 19 ans accèdent tous les jours à l’internet (Étude JIM 2018) et utilisent leurs réseaux sociaux préférés. SnapChat, Instagram, WhatsApp et YouTube font partie des réseaux sociaux les plus utilisés.

En réaction, une partie des adultes s’inquiète de l’« addiction aux réseaux sociaux » et de la « dépendance à l’Internet ». Ce sont des sujets qui divisent les opinions des experts. Scientifiquement, le concept d’une dépendance aux réseaux sociaux ou à l’internet n’est pas reconnu.

Afin de ne pas diaboliser les réseaux sociaux comme nouvelle drogue, il est important de faire la différence entre une consommation saine et une « surconsommation » de réseaux sociaux.

Une personne qui utilise souvent les réseaux sociaux n’est pas automatiquement dépendante. Principalement, on parle d’une surconsommation lorsque la personne concernée néglige d’autres activités.

Signes qui indiquent une surconsommation

  • Tu as de moins en moins/plus de contact avec tes amis.
  • Tu réagis agressivement et/ou fortement émotionnel quand tu n’as pas d’accès à tes réseaux sociaux.
  • Tu juges que les réseaux sociaux sont indispensables pour ta vie et/ou plus agréables que le monde réel.
  • Tu sors rarement/plus de chez toi.
  • Ta performance à l’école diminue et/ou tu n’as plus envie d’y aller.
  • Tu suis de façon quasi-obsessionnelle ce que tu as posté, commenté ou liké ainsi que ton nombre de followers.

Un premier conseil pour une utilisation saine des réseaux sociaux est de les utiliser de façon consciente. Veille à un usage équilibré en réservant du temps à tes autres activités de loisirs, tes amis et ta famille ainsi que tes obligations scolaires.

Si tu penses passer trop de temps collé aux médias digitaux, tu peux t’adresser de façon anonyme à la BEE SECURE Helpline (tél. : 8002 1234).

Si tu estimes que tu n’es plus en mesure de pouvoir gérer seul ta consommation des réseaux sociaux et/ou d’autres médias digitaux, adresse-toi à l’association Anonym Glécksspiller (tél. : 26 48 00 38 / info@ausgespillt.lu).

Est-ce que cet article a été utile ?

Autres articles