Source : Shutterstock

Quels sont les effets de l’alcool sur mon corps ?

04/08/2020

La consommation d’alcool est très répandue et largement acceptée par la société. L’alcool est servi à presque toutes les fêtes. Mais cela ne signifie pas que la consommation d’alcool soit inoffensive.

L’alcool est une substance légale : à partir de 16 ans, on te vend de l’alcool légalement dans des magasins et bars. Pourtant on qualifie l’alcool de drogue, car l’alcool, tout comme les substances illégales, peut rendre dépendant et l’alcoolisme est une maladie.

L’alcoolémie : la mesure de l'alcool dans le sang

Tu as probablement déjà entendu à la radio qu’un ou une automobiliste avait un taux de 2 grammes (g) par litre (l) d’alcoolémie dans le sang lors du contrôle de police et que le permis de conduire lui avait été retiré.

Le taux d’alcoolémie exprime la quantité d’alcool qu’une personne a dans le sang (au moment de la mesure.) Taux d’alcoolémie 1 = 1 gramme d’alcool/ par litre de sang. L’alcool passe directement dans le sang et est distribué dans le tissu cellulaire contenant de l’eau.

Selon ton poids, ton âge ou ton sexe, une même quantité d’alcool peut provoquer des taux  complètement différents. En effet, la quantité de liquide dans ton corps se distingue probablement de celle de ta petite amie ou de ton collègue. Moins il y a d’eau dans ton corps, plus l’alcool est concentré dans ton sang.

Sois donc prudent : une même quantité d’alcool peut rendre une personne saoule et laisser une autre quasiment sobre.

De plus, les différentes boissons alcoolisées, même les types de bière ont des teneurs en alcool différentes. L’alcool te fait atteindre plus rapidement un taux d’alcoolémie élevé et t’enivre donc plus vite.

Il est interdit de conduire avec plus de 0,5 g/l au Luxembourg. Si tu pèses 55 kg, un petit verre de bière (0,25 l) entraîne un taux de 0,3 d’alcoolémie.

La formule : 10 grammes d’alcool / 33 kg d’eau = 0,3 g/l

Autres effets sur le corps et la psyché :

  • Après que l’alcool a rejoint le sang, il pénètre dans le cerveau, où il a un effet relativement rapide. Le transfert d’informations entre les cellules nerveuses ne fonctionne plus correctement. Par exemple, tu as du mal à te concentrer et tu ne réfléchis plus avant d’agir.
  • À long terme, une consommation fréquente provoque même des dommages durables. Une conséquence extrême d’une intoxication répétée peut entraîner un rétrécissement du tissu cérébral.
  • Les jeunes amateurs de “bingedrinking” sont régulièrement hospitalisés pour cause d’intoxication alcoolique.
  • À partir de 0,2 g/l, les distances sont mal évaluées
  • Le champ de vision se réduit
  •  La volonté de prendre des risques augmente : on oublie soudain que quelque chose est dangereux
  •  La détente peut se transformer en agression : ton humeur initialement détendue peut très vite se transformer en colère ou en peur
  •  On s’habitue à l’alcool

Plus tu bois d'alcool, plus le corps met du temps à le décomposer.

Lorsque tu bois de l’alcool, le foie est le plus stressé, car il est responsable de la décomposition des substances nocives. Le corps perçoit l’alcool comme un poison. Il faut aussi savoir que le foie d’un adolescent n’est pas aussi efficace que celui d’un adulte.

La vitesse à laquelle l’alcool se décompose dépend de ton poids, de ta taille et de ton âge, mais aussi si tu as mangé quelque chose.

Exemple :

-A 55 kg de poids corporel, en général, 0,1 g/l se décompose en une heure.

Cela signifie qu’un verre de bière de 0,25 l est décomposé en 3 heures.

 

-À 80 kg de poids corporel, on décompose entre 0,1 et 0,2 g/l par heure, donc

la même quantité ne prend qu’une à deux heures.

Les nausées et la gueule de bois (décke Kapp) sont liées aux différentes étapes de la décomposition.

Si tu bois tous les jours de l’alcool, il est temps de chercher de l’aide. Un point d’information et de soutien est l’association Alcool médicament addiction (ama.lu). Tu peux te renseigner aussi auprès du service « Fro No » du Centre Nationale de Prévention des Addictions (cnapa.lu), tél : 49 77 77 55, frono@cnapa.lu

Est-ce que cet article a été utile ?

Autres articles