A pupil films a violent attack on another pupil with his mobile phone.
Source : Jugendtreff Hesper

Non au mobbing ! Se défendre contre le harcèlement moral

Tout le monde peut devenir victime de harcèlement moral ou de mobbing.

12/02/2020

Le harcèlement moral ou mobbing (de l’anglais mob, qui signifie “foule”) est un comportement hostile qui veut dégrader la qualité de vie de sa victime. Il peut prendre différentes formes :

  • moquerie
  • rumeurs
  • insulte
  • humiliation
  • menaces
  • persécution
  • vols
  • extorsions
  • bousculade
  • tabassage

Les attaques peuvent avoir lieu sur les réseaux sociaux et via le portable. On parle alors de cyberharcèlement.

Mais une agression n’est pas tout de suite du harcèlement moral. Pour qu’on puisse parler de harcèlement, l’agression doit être

  • répétée
  • sur une plus ou moins longue durée.

 

En effet, plus le harcèlement moral dure, plus la victime en souffre. Les constantes attaques peuvent entraîner une perte de confiance, des crises d’angoisse, des troubles de sommeil, voire provoquer une dépression ou des pensées suicidaires chez la victime.

Réagir contre le mobbing

Te défendre contre le harcèlement moral n’est pas facile. La force physique ou de sages paroles n’apportent rien. Le mieux, c’est de ne pas rester isolé ! Cherche le contact avec d’autres élèves pour décourager ton ou tes harceleurs.

Parles-en à tes parents, un prof, quelqu’un de ton Service psycho-social et d’accompagnement scolaires ou une autre personne adulte de confiance. Si tu préfères rester anonyme, appelle la helpline gratuite tél.: 116 111 du Kanner-Jugendtelefon ou utilise leur formulaire de contact. Le site du portail éducation dédié au mobbing peut être une autre piste, ainsi que l’asbl mobbing (employés).

En cas de cyberharcèlement, bloque le harceleur et renseigne-toi auprès de BEE SECURE. Dans les cas les plus graves, n’hésite pas à prévenir la police. À cet effet, il est utile de garder les contenus offensifs comme preuves à l’aide de captures d’écran (screenshot).

Résoudre un conflit à trois

Plusieurs lycées disposent de médiateurs entre pairs. Un médiateur sert d’intermédiaire à deux parties en conflit et les soutient à trouver une solution satisfaisante pour tous.

Le Centre psycho-social et d’accompagnement scolaires (Cepas) et le Service de coordination de la recherche et de l’innovation pédagogiques et technologiques (SCRIPT) ont des médiateurs pour régler des situations conflictuelles au sein d’une classe.

En tant que témoin d’une situation de harcèlement, réagis et parle à la victime pour la couper de son isolement.

Si tu as tendance à tourmenter les autres, les services Stay cool, Ech kämpfe fair!  ou Think First peuvent t’aider à apprendre à mieux contrôler ton agressivité.

Est-ce que cet article a été utile ?

Autres articles